/
Design

Municipalité de Sainte-Germaine-Boulé

Visitez le site officielle de la municipalité

Armoiries

ÉCU :
« De sinople au chevron d'or, accompagné, à dextre d'une hache, à senestre d'une charrue et en pointe d'un rouet, le tout d'or et de sable; au chef cousu d'or chargé de trois fleurs de lys de sable »

CIMIER :
Sur un listel d'or en lettres de sable, le nom de la municipalité « Sainte-Germaine-Boulé »

DEVISE :
Sur un listel d'or en lettres de sable, la devise « S'unir pour grandir »

Signification des couleurs :

SINOPLE : Couleur verte héraldique qui signifie la nature, les champs, l'agriculture, l'espoir et l'avenir.

SABLE : Couleur noire héraldique qui signifie le courage et la persévérance.

OR : Couleur qui signifie l'hospitalité, la foi et la prospérité.


Symbolique des meubles :

Le rouet relate la contribution de nos pionnières et l'attachement à nos traditions.

La hache est pour nos défricheurs et l'activité forestière.

La charrue est pour nos agriculteurs et l'activité agricole.

Le chevron symbolise l'hospitalité des gens et un milieu accueillant où il fait bon vivre.

La fleur de lys rappelle notre origine française.


Terminologie :

Dextre : mot qui signifie la droite lorsque l'on est placé derrière l'écu ou la gauche lorsqu’on fait face à l'écu.

Senestre : mot qui signifie la gauche lorsque l'on est placé derrière l'écu ou la droite lorsqu’on fait face à l’écu.

Chef : division horizontale supérieure de l'écu.

Listel : ruban où sont inscrits la devise et le nom de la municipalité.


Les nouvelles armoiries de Sainte-Germaine-Boulé ont été présentées à la municipalité en avril 2008 et sont une réalisation de la Société d’histoire et de généalogie de Sainte-Germaine-Boulé.

Conception des armoiries: Richard Bégin et Yves Bégin.
Collaboration: Régis Côté et Frédéric Audet.

Tout en conservant l'essentiel de l'oeuvre, monsieur Jacques Baril, sculpteur, a apporté quelques améliorations graphiques au dessin original pour le rendre conforme à ses critères de réalisation de sculpture. Ces modifications ont été apportées en accord avec les auteurs principaux de ces armoiries et leurs collaborateurs.

Toponymie: Sainte-Germaine-Boulé

C’est le 7 août 1934, lors de la visite de Mgr Louis Rhéaume, venu pour fixer le site de la future église, que notre territoire pris le nom de mission de Sainte-Germaine. Selon les données et témoignages recueillies, on attribuerait à Wilfrid Bégin, suite à son don de quatre acres de terrain à la Fabrique, la suggestion d’appeler la nouvelle paroisse « Sainte-Germaine » pour rappeler Sainte-Germaine de Dorchester, paroisse natale de la majorité des pionniers de ce village embryonnaire. Outre les accompagnateurs de Mgr Rhéaume, étaient présents à cette cérémonie, la famille de Wilfrid Bégin dont Patrick et Florian, Gédéon Bisson, Stanislas Bisson, Adrien Leclerc, Alphonse et Élie Poulin.

C’est en septembre 1936 que fut donné le nom « Boulé » à notre bureau de poste. En analysant les divers noms donnés aux bureaux de poste de cette période, on constate que le nom attribué était la plupart du temps celui du canton ou encore celui d’un personnage politique ou important de la période. Selon quelques versions obtenues et entendues, et qui nous semble des plus plausibles, notre bureau de poste aurait été nommé en honneur de Mgr Auguste Boulet, président de la Société diocésaine de colonisation, qui s’occupait justement de l’organisation des nouvelles paroisses de l’Abitibi. Mal orthographiée, la version aurait dès lors été adaptée et rattachée à un autre personnage ayant un nom se rapprochant de l’orthographe donné : Hélène Boullé, l’épouse de Samuel de Champlain. Cette dernière est venue au Canada en 1620 et est repartie en 1624 sans avoir marqué vraiment l’histoire du Canada. Il est donc bien peu probable qu’on ait eu l’intention d’honorer sa mémoire. Nous aimons bien croire que l’intention première était d’honorer Mgr Auguste Boulet et que pour une barre de « t » mal reconduite, on décidera d’attribuer finalement à Hélène Boullé la version officielle de la désignation « Boulé ».

Voir aussi d'autres informations sur : Mgr Auguste Boulet

Société d'histoire et de généalogie de Sainte-Germaine-Boulé, 194, rue Principale, C.P 220, Sainte-Germaine-Boulé (Québec), J0Z 1M0
Téléphone: 819 787-6221, poste 41