Design

Histoire

1922 La famille de Noël Boucher et Marie Couillard s'établit dans les rangs 4 et 5 de Palmarolle, secteur du futur territoire de Sainte-Germaine.

1931-1932 Les tout débuts de la colonisation de Sainte-Germaine avec l'arrivée de la famille de Roméo Drouin, son frère Amédée Drouin et leurs parents Louis Drouin et Démérise Beaudoin.

1933 Mouvement soutenu d'arrivées de nouveaux colons et début officiel de la nouvelle paroisse.

1934 Visite de Mgr Rhéaume pour fixer l'emplacement de la future église.

1934 Construction de la route du rang 2 et 3 Ouest de la route de Duparquet vers le village. 

1935 Première messe célébrée chez Wilfrid Bégin par l'abbé Halde de Palmarolle. 

1935 Construction de l'école-chapelle.

1936 Ouverture du premier bureau de poste par Wilfrid Bégin. Il sera désigné du nom de Boulé.

1937 Bénédiction de la première cloche de la chapelle.

1937 Ouverture des registres paroissiaux et le premier acte enregistré est le baptême de Germain Samson. Le premier mariage est celui de Camille Drouin et Jeannette Leclerc.

1938 Début de la construction du premier presbytère et arrivée du premier curé résident, Joseph-Alfred Roy. La population se chiffre à 600 âmes.

1939 Fondation de la Commission scolaire de Sainte-Germaine.

1939 Fondation du Cercle des Fermières.

1940 Arrivée de la première infirmière, garde Gabrielle Bédard. 

1940 Visite du Cardinal Villeneuve et de Mgr Auguste (Boulé) Boulet.

1941 Mgr Aldée Desmarais bénit notre église.

1941 Fondation de la Caisse Populaire de Sainte-Germaine.

1944 Fondation du Syndicat coopératif de Sainte-Germaine.

1949 Début de l'électrification de la municipalité.

1949 Bénédiction du carillon de l'église.

1950 Arrivée des religieuses de la Congrégation des Soeurs de Sainte-Anne.

1954 Érection de la municipalité de Sainte-Germaine-de-Palmarolle et modification de la dénomination pour Sainte-Germaine-Boulé.

1957 Construction du deuxième presbytère.

1957 Fondation de l'Association sportive de Sainte-Germaine.

1959 Construction du collège Roy.

1963 Construction du Centre Récréatif.

1965 Fondation de la première brigade des pompiers.

1969 Fondation de la Commission des loisirs et du club de motoneige La Licorne.

1970 Construction du chalet du club de motoneige La Licorne au lac Déguisier.

1970 La commission scolaire de Ste-Germaine, fondée en 1939, se regroupe avec plusieurs autres commissions scolaires pour fonder la Commission Scolaire lac Abitibi.

1972 Le 19 novembre, le curé Joseph-Alfred Roy, célèbre son dernier dimanche comme curé. Il était arrivé le 20 octobre 1938. Il décède le 9 février 1983.

1973 Le Marmotton, premier journal local, voit le jour.

1973 La chorale, les Tournesols, présente son premier concert au Centre Récréatif.

1973 Le club de baseball, Les Broncos, représente le Nord-Ouest au championnat provincial de Gatineau.

1974 La foudre frappe le clocher de l'église, construite en 1940, et provoque un incendie vite maîtrisé.

1974 Le curé Henri Lachance, 2ième curé de la paroisse, décède d'une crise cardiaque durant la messe de minuit.

1974 Fondation du Club de l'Age d'Or.

1976 Fondation du club de ski de fond Skinoramik.

1976 Championne régionale, l'équipe de ballon sur glace Les Colts de
Sainte-Germaine va représenter la région au championnat provincial de St-Georges-de-Beauce.

1977 Installation d'une croix lumineuse sur la montagne près du village. L'instigateur du projet était M. Amédée Morin.

1978 Une première pour la municipalité, la route du rang 2-3 Ouest est asphaltée.

1978 Formation du Conseil Intermunicipal des Loisirs du Lac Abitibi, qui regroupe les paroisses de Palmarolle, Ste-Germaine, Gallichan, Roquemaure, Rapide-Danseur, Duparquet.

1979 Construction de l'aréna et premier Festival du Boeuf.

1980 Un premier club social voit le jour: le Club Optimiste.

1981 Un comité de patinage artistique est formé.

1982 Villes et Villages fleuris: la municipalité termine 1ère au niveau régional et 2ième au niveau provincial.

1983 Érection de la croix inter-paroissial.

1983 Le Rouet Géant: Ce monument commémoratif, bien visible à l'entrée sud du village a été érigé pour les célébrations du 50e anniversaire de Ste-Germaine-Boulé. Florian Bégin, maître d'oeuvre et quelques collaborateurs y ont consacré 700 heures de travail. En 2001, le livre des records Guinness l'a homologué "le plus grand rouet du monde".

1985 Construction du nouvel édifice pour de la caisse populaire de Ste-Germaine.

1985 Démolition du dispensaire, construit en 1940, pour faire place à la construction du HLM, connu sous le nom Vill'A Boisvert.

1988 Le bureau de poste est relocalisé au magasin Co-Op. Le premier bureau de poste avait ouvert ses portes dans la résidence de M.Wilfrid Bégin en 1936.

1988 Le Collège Roy, construit en 1950, ferme ses portes. L'édifice sera acheté par la Municipalité qui y installe ses bureaux.

1988 Un des couples fondateurs de Ste-Germaine-Boulé, Wilfrid Bégin et Maria Jacques, fêtent leur 70e anniversaire de mariage. Le couple comptait alors 15 enfants, 96 petits-enfants, 150 arrières-petits-enfants et 5 arrières-arrières-petits-enfants.

1989 La bibliothèque municipale, fondée en 1980, occupe des nouveaux locaux au rez-de-chaussée de l'aréna.

1989 L'entreprise Techni-Lab S.G.B. Abitibi inc. naît. Cette entreprise oeuvre surtout dans le domaine minier au niveau des analyses de métaux.

1990 La municipalité de Ste-Germaine-Boulé participe au mérite municipal en y présentant M. Bernard Jobin, un citoyen qui a largement contribué bénévolement au mieux-être des membres de sa communauté.

1991 Construction de la 2ieme caserne incendie, la 1ère ayant été
construite en 1967.

1991 Fondée le 20 octobre 1941, la caisse populaire de Ste-Germaine fête ses 50 ans.

1993 Un nouveau journal local fait son apparition, il porte le nom de "l'Info". Il existe toujours en 2008.

1993 Fondation de L.J.L. Mécanique inc., entreprise qui fabrique et fait l'entretien d'équipements pour l'exploitation minière.

1994 Le projet de construction d'un Tremplin Industriel est accepté, on en fait l'inauguration officielle en juin 1995.

1994 Le Magasin Co-Op, fondé en 1944 sous le nom de Syndicat coopératif de Ste-Germaine, souligne ses 50 ans.

1998 Ouverture d'une résidence pour personnes en perte d'autonomie sévère, "La Porte d'A-Côté.

1998 Aménagé dans l'ancien presbytère construit en 1957, le Domaine de l'Hirondelle, résidence pour personnes en perte d'autonomie légère, accueille ses premiers résidents.

1999 M. Réal Jalbert reçoit le prix "Hommage bénévolat Québec"

2000 En février le chalet du Club Skinoramik, La Seigneurie des Grands Brûlés, est détruit par un incendie. Un nouveau chalet est inauguré en janvier 2001.

2002 Mme Carmen Mercier Côté reçoit le prix "Alexina Croteau".

2004 Le Comité local de développement, fondé en 1992, inaugure son nouveau local qui porte le nom de "La vieille école des arts".

2005 Ouverture de la garderie C.P.E. Bout'Chou.

2004 Fondation de la Société d'histoire et de généalogie de
Sainte-Germaine-Boulé inc.

2006 Inauguration du local de la Société d'histoire et de généalogie de
Ste-Germaine-Boulé.

Haut

 

 

 

Société d'histoire et de généalogie de Sainte-Germaine-Boulé, 194, rue Principale, C.P 220, Sainte-Germaine-Boulé (Québec), J0Z 1M0
Téléphone: 819 787-6221, poste 41